Visiter plm-magazine.com
Contacter le magazine
S’abonner en ligne


Le Show Open Génisses fait étape à Saint-Flour

5
août
Aucun commentaire
Classé dans Exposition.

BlogStFlourLe Show Open Génisses 2014 va faire un détour par Saint-Flour et le Cantal les 25 et 26 octobre prochains. Avant de revenir à Saint-Etienne en 2015.

Bonne nouvelle : les rumeurs de "suspension provisoire" du Show Open Génisses ont été déjouées par une équipe de Cantalous emmenée par Corinne Toulze, Pauline Durand et Thierry Gauthier. L'idée leur est venue lors du voyage de retour du Challenge France d'Epinal en avril dernier. Ils ont très vite décidé d'assurer la continuité de cette manifestation appréciée de tous et des jeunes en particulier. En prim'holstein comme en brune, en montbéliarde comme en normande. L'édition 2014 est donc maintenant sur les rails.

Gilbert Fond, éleveur dans la Loire et président de l'Association Show Open Génisses précise : "Pour un problème de planning d'occupation du Parc-des-Expositions, nous ne pouvions pas organiser le Show Open à Saint-Etienne cette année". Et pour l'avenir ? "Nous travaillons déjà sur l'édition 2015, à nouveau à Saint-Etienne. Sans doute avec une formule renouvelée. Nous réfléchissons aussi à maintenir le Show Open à Saint-Etienne les années impaires et à le "transférer" dans une autre région les années paires. Nous envisageons d'ailleurs d'élargir le conseil de l'Association à des membres d'autres régions pour "nationaliser" le Show Open Génisses".

Contact. Corinne Toulze : tél. 06 88 69 85 89
corinne.toulze@laposte.net.
Cantal Conseil Elevage : tél. 04 71 45 55 90
cl15@arsoe-soual.com.
Chambre d'agriculture : tél. 04 71 45 55 28
ede@cantal.chambagri.fr.

 

 

Le Show Open Génisses, l’affaire de tous

23
oct
Aucun commentaire
Classé dans Exposition.

Le Show Open Génisses de Saint-Etienne a alterné le chaud et le froid les 19 et 20 octobre. Entre le soleil du samedi et la pluie du dimanche. Entre un professionnalisme toujours plus affirmé et une participation en légère baisse.

Ouvert à tous mais surtout l'affaire de jeunes, le Show Open Génisses donne la priorité au concours sur la fête. Aucun participant ne s'imagine faire du tourisme sur le ring. Chacun sait que "son nom est inscrit sur la génisse". Mais des événements extérieurs risquent à tout moment de fragiliser la manifestation.

Cette année, les génisses prim'holstein bretonnes se sont retrouvées à Pontivy, Morbihan, au lieu de descendre à Saint-Etienne. La faute à pas de chance : le 1er Régional génisses de Bretagne s'est adossé au Régional de vaches disputé lui aussi le 19 octobre. Il s'est retrouvé en concurrence imprévue avec le Show avancé de plusieurs semaines à la demande du Parc-des-Expositions de Saint-Etienne. Autre conséquence du changement de date : ensilages et semis ont retenu des éleveurs aux champs.

Plus regrettable : des génisses ont été bloquées à cause d'incidents sanitaires enregistrés au Sommet de l'élevage début octobre. La quarantaine imposée aux élevages présents à Cournon a finalement été levée le 18 octobre. Trop tard pour le Show qui démarrait le lendemain.

L'édition 2013 du Show Open Génisses illustre la lourde responsabilité des organisateurs du Show Open Génisses face à des "événements indépendants de leur volonté". Ils se retrouvent seuls à en assumer les conséquences. Historiquement, la mise en œuvre du Show est départementale mais son intérêt est bien national. Sur le terrain, des clubs de jeunes se formés en amont et en aval du concours. Les uns pour se réunir avant d'y aller. Les autres pour y revenir plus fort. Dans leurs départements, ces jeunes passionnés transmettent leur énergie et leur enthousiasme à tous ceux qui vivent dans et autour de l'élevage. Les retombées du Show Open Génisses se font sentir bien au-delà de la Loire et des Monts-du-Forez.

Le Show Open Génisses est un événement national qui réunit des jeunes dans différentes races laitières. Son présent mais aussi son avenir concernent toute la profession. L'événement a fait ses preuves, les infrastructures sont bien adaptées, la demande des jeunes est réelle. Tout doit être fait pour renforcer encore les atouts du Show Open Génisses.

Photo ci-dessous, le groupe du Jura remporte les trois prix de présentation avec Héloïse Blondet, Cyrielle Barbier, Carolane Dessery et le Challenge par équipe.

Publication.

 

 

 

Show Open Génisses : au-delà du concours…

5
nov
Aucun commentaire
Classé dans Exposition.

Si remarquables et estimables soient-elles, les gagnantes du Show Open Génisses ne sont pas les vraies stars de la manifestation.

Pour les jeunes présents, le concours est d'abord le support d'une activité appréciée. Et, plus encore, formatrice, même si les principaux intéressés ne s'en rendent pas vraiment compte (ce n'est d'ailleurs pas leur souci prioritaire).

Largement majoritaires à Saint-Etienne, les moins de 25 ans ne manquent pas de travail. Dès l'arrivée sur le site, commence l'installation des paillasses, "de préférence" aux retrouvailles avec les copains d'autres équipes ou d'autres races. Une paillasse à conserver en bon état tout au long de l'expo. Comme ont si bien su le faire, parmi d'autres, les membres d'Holsteam 72.

La préparation de la génisse constitue un autre défi. C'est l'occasion pour le jeune d'expérimenter ses talents. Pour les uns, ce sera l'alimentation, pour d'autres le lavage ou la tonte. Pour les mieux formés ou plus hardis, ce sera le clippage.

Un visiteur (adulte) notait : "Ce n'est pas tous les jours que des jeunes se confrontent ainsi au réel et à ses exigences". Sans le filet de sécurité des parents si rassurant dans l'élevage. Mais avec l'appui du groupe auquel le jeune se rattache. Convivial dans la fête, le Show Open Génisses l'est aussi dans le travail. C'est le règne du tous ensemble et non pas du chacun pour soi.  A Saint-Etienne, pour le Show Open Génisses au logo vert et blanc, l'esprit sportif va de soi.

Le stand Holsteam 72 bien tenu par les jeunes de la Sarthe.