Visiter plm-magazine.com
Contacter le magazine
S’abonner en ligne


7e vente de l’Orne le mercredi 27 mai

22
mai
Aucun commentaire
Classé dans Non classé, Sélection.

Destination ReverdièreLes 25 lots proposés à la Vente de l'Orne du mercredi 27 mai se répartissent entre 21 petites génisses, 1 génisse amouillante, 2 vaches et 1 lot d'embryons (voir plus loin l'organisation de la journée).

A souligner au catalogue : 15 génisses à plus de 170 d'Isu, parmi lesquelles 7 à plus de 180 d'Isu (dont 3 à plus de 190 d'Isu). Neuf génisses sont également indexées à plus de 2200 de gTPI, l'index américain dont 2 à plus de 2400 points de gTPI.

A noter également : 1 génisse génétiquement sans corne et 1 rouge. Sans oublier, précisent les organisateurs de la vente, des lots avec de bons potentiels morphologique et un pedigree profond.

En vitrine :

*Jitta des Grilles (Halogen) fille d'Haltère des Grilles (Bookem x Cricket) indexée à 194 d'Isu et 2 475 de gTPI 2475. Jitta est la pleine sœur de Jubile des Grilles prix record de la vente Paris Dairy Sale de Villepinte fin février, partie en Italie pour 30 500 euros. Proposée par le Gaec des Grilles, Orne.

*une fille du taureau Defender et de la vache d'Esméralda (Planet x FBI), mère du taureau Islander (Gourceau), jeune taureau le mieux indexé en avril et août 2014. Au choix, entre Jadjhiba Isu 202 en avril dernier et Jigola Isu 192 et gTPI 2522. Proposées par le Gaec Breton, Orne.

*Java Sea (Diamond) fille de Hailey Sea (Dempsey x Baxter), arrière-petite-fille de RF Goldwyn Hailey deux fois championne de Madison et de Toronto. Indexée à 187 d'Isu, elle est proposée par le Gaec du Tombuy, le Gaec Derrière la Tour et Chantal Burteaux, Meuse.

*Deslacs Jqe (Olympian) fille de Deslacs W. Cristal (Wrap x Garrett) porteuse du facteur rouge et à 183 d'Isu, 2339 de gTPI. Proposée par le Gaec la Jonquière, Oise.

*Lanayg VRC (Mokabi) seule fille rouge d'Evelyn (Man-o-Man x Jose) elle-même petite-fille de la célèbre Amarante (Shottle). Proposée par Yannick Laurent, Finistère, et Gildas Bourgoin, Orne.

*Gah Judith P (Ohare P) fille de Havane des Grilles (Sudan x Planet) elle-même petite-fille de la célèbre Airway (Shottle). Cette génisse sans cornes est proposée par le Gaec Auguste, Eure-et-Loir.

*Harlem (Explode x Goldwyn x Derry) réserve espoir du Régional de Normandie 2014. Proposée par Jean-Philippe Duchange, Orne.

Catalogue de la vente en ligne :

http://issuu.com/gildasbourgoin/docs/catalogue_orne_2015_moydef

 

Vente pratique : "Destination Reverdière"'.

L'élevage Caron accueille le mercredi 27 mai la vente Prim'Holstein de l'Orne qui se déroulera en…Eure-et-Loir. Pascal Caron est en effet établi sur deux sites distants de 5 km. Les vaches à Moussonvilliers, Orne. Les génisses à La Chapelle Fortin, Eure-et-Loir, au lieu-dit La Reverdière qui a donné son nom à la célèbre double championne de Paris en 2007 et 2009. Outre Prim'Holstein 61, les associés de la vente sont Prim'Holstein 28 et Prim-Ho Centre.

Au programme, le matin, portes-ouvertes sur les deux sites de 10h à 13h30.A 14h30, à la Chapelle Fortin, présentation génétique. Puis, à 15h, vente aux enchères animée par Gildas Bourgoin et Eric Lievens.

Gildas Bourgoin, Origenplus, 06 24 29 14 90.

g.bourgoin@origenplus.com

Pascal Caron 06 12 88 24 42

Olivier Auguste 06 11 42 16 74.

Double_page vache_FC_petite (2)

 

 

 

 

Fougères accueille le National 29 ans après le Spécial

11
juin
Aucun commentaire
Classé dans Exposition.

Fougères est l'une des 34 villes d'accueil du Spécial ou National. Elle est l'une des six villes à l'organiser deux fois, avec Compiègne, Sedan, Tours, Quimper, Angers. Cas particulier : Libourne. Prévu en mai 1968, le Spécial fut reporté à l'année suivante pour "cause d'événements".

Le record est détenu par Reims qui a organisé cinq fois le Spécial de la race frisonne entre 1953 à 1960. Morlaix est la seule ville à avoir connu trois éditions : 1980, 1987 et 1997.

Au total, le Spécial/National s'est déroulé dans 28 départements. Les quatre départements bretons l'ont accueilli à dix reprises. Dont cinq fois pour le Finistère avec Morlaix (3) et Quimper (2).

Au "Spécial" de Pontivy en 1995 a succédé le "National" de Morlaix en 1997. Un simple changement de forme : le terme National est davantage…international. Précision apportée par Jean Cottineau, longtemps responsable des techniciens Upra et des concours nationaux : Paris accueille le concours général, c'est à dire ouvert à toutes les races dans le cadre du Salon de l'Agriculture. En revanche, un concours Spécial est "spécialement" réservé à une seule race.

Outre ce changement de nom, quelques autres ruptures. Arrivée du juge unique à Fougères en 1985. Record de participation à Guingamp en 1991 avec 569 vaches. Limitation à deux jours d'expo à Pontivy en 1995. Abandon de la note laitière à Angers en 2003. Suppression des sections de vaches taries à Cherbourg en 2006. Premier National prim'holstein rouge à Lezay en 2010.

Au programme du National 2014

Vendredi 13 juin :

- de 11h à 17h, concours Espoirs avec prix de mamelle et de championnat à partir de 16h15.

- de 17h à 20h30, concours Jeunes avec prix de mamelle et de championnat à partir de 20h.

Samedi 14 juin :

- de 10h à 11h45, concours Rouge avec prix de mamelle et de championnat à partir de 11h20.

- de midi à 14h, lot d'élevage, prix de famille et challenge interrégional.

- de 14h à 20h30, concours Adultes avec prix de meilleure laitière, de meilleure mamelle et de championnat à partir de 19h. Vers 20h10, prix de meilleur éleveur et de grande championne.

Dimanche 15 juin. De 12h à 14h30, concours jeunes présentateurs. A 15h30, défilé des animaux primés.

Jeff, Philippe, Jean

Jean Cottineau (à droite) responsable des inspecteurs Upra de 1970 à 1987. Philippe Charrier (au centre) lui a succédé jusqu'en septembre 1993. Il a lui-même été remplacé par Jean-François Saluden (à gauche) devenu éleveur en 1999. Ici, lors d'une journée Gènes Diffusion l'été 1997.

 

 

25 championnes, de Metz 1979 au Mans 2011

6
juin
Aucun commentaire
Classé dans Exposition.

Depuis Hiver à Metz en 1979 jusqu'à Vénus TGV au Mans en 2011, voici les 25 championnes nationales qui ont précédé la (future) lauréate de Fougères 2014. Toutes championnes adultes en lactation. Sauf Philippine et Coum Vélia, championnes jeunes et grandes championnes de Pau 2004 et de Saint-Brieuc 2009.

 

Mention spéciale à Juliana appartenant à Louis Cabon. Sa carrière au Spécial débute par le titre de championne adulte de Morlaix en 1980. Viendront ensuite : rappel de championnat à Sedan en 1981, Château-Gontier en 1982, Agen en 1983, Amiens en 1984 et Fougères en 1985. Juliana-Ex 94 (Rockette) a produit en 13 lactations (16 ans de durée de vie) 101 855 kg de lait à 40,3 de TB et 31,2 de TP.

 

Les 25 championnes présentées ci-dessous sont issues de 12 départements. Le Finistère l'a emporté à 7 reprises, grâce notamment à l'élevage Cabon et au Gaec du Rest (Elevage Le Bras) qui l'ont emporté chacun à deux reprises. Deux succès également pour le Gaec de la Coumière, Haute-Marne : une fois en individuel, une fois en copropriété avec Philippe Déru.

 

Précisions d'un acteur de Fougères 1985

 

Daniel Chombart, éleveur du Nord, a participé au concours de Fougères en 1985. Il a relevé une omission dans un article de PLM d'avril dernier consacré à ce Spécial. Dans cet article, seulement quatre juges étaient cités : André Graciet, Landes, Bernard Barthélémy, Meurthe-et-Moselle, Gérard Delos, Seine-et-Marne et Michel Hersigny, Ardennes.

Or, précise Daniel Chombart : "Ma section, la 3e, a été jugée par Jacques Duriez du Nord. Officiaient également Messieurs Pierre Borde de Charente-Maritime, Guy Leveaux de l'Aisne, Jean-Louis Méry de la Marne et Edouard Michaud du Gers". A l'appui de ses dires : "Je rédige ce mail avec le catalogue sous les yeux". Il conclut : "Ceci pour rendre hommage à tous les participants ".

 

25 championnes de France

 

1979 Metz : Hiver (Org Rockman-Centurion) à l'Elevage Thibaut, Somme
1980 Morlaix : Juliana (Rockette) à l'Elevage Cabon, Finistère
1981 Sedan : Loulou (ORG Rockman Centurion) à l'Elevage Sellier, Moselle
1982 Ch.-Gontier : Ondine (Rockette) à l'Elevage Cabon, Finistère
1983 Agen : Queen II (Marquis Ned x S. Rockman) au Gaec du Rest, Finistère
1984 Amiens : Opérette (Bossir x Levi) à l'Elevage Duthoit, Marne
1985 Fougères : Rolls (Triple Threat x P. Admiral) à l'Elevage Chupin, Finistère
1986 Lyon : Pétrouchka (Triple Threat x Willow Farm) au Gaec du Rest, Finistère
1987 Morlaix : Uprane (Mandrake x L. H. Admiral) à l'Elevage Le Floch, Finistère
1988 Beauvais : Orchidée (Majority x Edgeware) à l'Elevage Le Texier, Côtes-d'Armor
1989 Quimper : Atéla (Marquis x Levi) à l'Elevage Jumelais, Mayenne
1990 Sedan : Tempolive (Roybrook Tempo x C. B. Apache) à l'Elevage Koza, Marne
1991 Guingamp : Vic (Triple Threat x P. S. Sheik) au Gaec du Beaujouar, Ain
1992 Verdun : Carlinda (Starbuck x W. A. Conductor) au Gaec de Kerblouze, Côtes-d'Armor
1994 Rouen : Frivole (Ugela Bell x Triple Threat) à Patricia et Hervé Patard, Morbihan
1995 Pontivy : Ecolière (Davey x Ben) au Gaec Turban-Perrot, Côtes-d'Armor
1997 Morlaix : Houswind (Southwind x Wimpyson)  à Pierre-Yves Bourriquen, Finistère
1999 Baraqueville : Ivane (Vanguard x Ugela Bell) au Gaec Irina, Gers
2002 Alençon : Lumineuse (Downson x Admiration) au Gaec les Chênes, Hautes-Pyrénées
2003 Angers : Mésange (Fétiche Star) à l'Earl Le Léannec, Morbihan.
2004 Pau (1) : Philipinne (Wade x Rudolph) au Gaec de la Coumière et P. Déru, Hte-Marne
2006 Cherbourg : Ricki (Rubens x Elegant) au Gaec des Blés Noirs, Côtes-d'Armor
2009 Saint-Brieuc (2) : Coum Vélia (Merchant x Derry) au Gaec de la Coumière, Haute-Marne
2010 Lezay : Tommily du Tombuy (Derry x Rubens) au Gaec du Tombuy, Meuse
2011 Le Mans : Vénus TGV (Gibson x Rubens) au Gaec Derrière la Tour, Meuse.
 

 1) Pour la 1ère fois à Pau, un titre de grande championne est décerné. Le titre revient à la jeune Philipinne. Championne adulte : Ami Polida (Kemview x Stardom) au Gaec Mourterou, Pyrénées Atlantiques

 (2) Réserve de la jeune Coum Vélia et championne adulte : Stormia (Storm x Buster) à l'Earl Follézou, Côtes-d'Armor.

 

 

 Rolls, Juliana, Idéale 106.Deux

 

Le podium du Spécial de Fougères 1985. De gauche à droite, Rolls (Triple Threat) à l'élevage Chupin, Finistère championne adulte en production. Juliana (Rockette) à l'élevage Cabon, Finistère, rappel de championnat. Idéale 106 (Lévi) à l'élevage Hervé, Côtes-d'Armor, réserve championne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Une vitrine de la génétique française en Suisse

23
fév
Aucun commentaire
Classé dans Sélection.

Les éleveurs Suisses font confiance à la génétique française pour leurs investissements. En guise d'illustration : Atacama, réserve grande championne et réserve meilleur pis de la Swiss'Expo 2012. Si elle conserve le préfixe de son naisseur Morbihannais, le Gaec du Bon Vent, elle appartient maintenant aux frères Junker, canton de Berne.

Autre exemple : la grande championne de cette expo, la vache Decrausaz Iron O'Kalibra, possède aussi des origines françaises comme le raconte PLM de février. Sa grand-mère est née à la Ferme de Bezenand dans l'Ain puis entrée en Suisse à l'âge de six mois.

Lausanne a été le point de départ de ces échanges. La Swiss'Expo est en effet reconnue aujourd'hui par les éleveurs et les généticiens du monde entier comme le plus grand show open d'Europe. Quelle opportunité pour les éleveurs Français passionnés de concours de pouvoir comparer leurs meilleures femelles holsteins à ce qui se fait de mieux chez nos voisins Suisses.

Le déclic s'est produit en 2005 avec un "jumelage" entre la Swiss'Expo et Eurogénétique. A la Swiss'Expo, 16 prim'holstein de l'Est de la France sont descendues à Lausanne et remontées avec cinq prix de catégorie, les titres de mention honorable grande championne de Tentative (Gibson) au Gaec de la Coumière, Haute-Marne, et celui de championne génisse d'Ultra du Tombuy (Champion) copropriété d'Alliance Holstein des Gaec Derrière la Tour et Tombuy, Meuse.

Les Français avaient fait fort au match aller à Lausanne. Les Suisses allaient relever le défi au match retour à Epinal. Ils remportent eux aussi cinq sections. S'y ajoutent des prix de championnat pour Castel James Fleur, Morandale Swatch Britney, Morandale Kite Bretagne. Et pour Indienne d'Avril (Gord Gene). Née en France, puis vendue en Suisse aux frères Rey, Indienne d'Avril figure parmi les ambassadrices les plus célèbres de la génétique française. Après son succès de Paris en 2000, elle enrichira son palmarès en Suisse. Elle sera suivie par deux lauréates du Space : Atacama et Cher-Betty dont l'histoire s'écrit toujours.

Entre France et Suisse, une collaboration fructueuse. D'un côté, un réservoir génétique inépuisable. De l'autre, une passion et un savoir-faire reconnus. Et vous, qu'en pensez-vous ?