Visiter plm-magazine.com
Contacter le magazine
S’abonner en ligne


Vente l’Herbagère : moyenne de 4 200 euros pour 21 génisses

2
déc
Aucun commentaire
Classé dans Sélection.

Succès populaire et commercial de la vente aux enchères de vaches et de génisses organisée en Belgique fin novembre par la famille Moureaux, à la Ferme de l'Herbagère près de Liège. La distribution de catalogues à l'entrée a permis de comptabiliser près de 2000 visiteurs. Venus de Belgique en grande majorité mais aussi de France, des Pays-Bas, d'Allemagne et du Luxembourg.

Au bilan, les 32 lots proposés ont trouvé preneur. Destinations : 22 sont restés en Belgique, dont 17 en Wallonie, 8 sont partis en France, 1 en Italie et 1 au Luxembourg.

Le prix moyen a été de 4 200 euros pour les 21 génisses. De 3 100 euros pour les sept vaches. Et de 430 euros pour les quatre lots d'embryons.

Les génisses se sont donc très bien vendues, d'autant qu'il s'agissait, à une exception près, d'animaux "à morphologie". Le prix record de 8 000 euros a été atteint par Inquiète de l'Herbagère (Fever) fille de Coquette (Jasper x Mtoto) classée 3e à deux reprises au Championnat d'Europe holstein, à Crémone, Italie, en 2010, puis à Fribourg, Suisse, en 2013. Inquiète est restée dans la région de Bruxelles, dans l'élevage Pussemier (Ferme de Bois Seigneur).

Viennent ensuite trois génisses proposées par l'élevage Beltramino, Italie :

- à 7000 euros, Bel BB King Dorina (Royal BB King x Goldwyn), petite-fille de Doriana (Quartz) trois fois championne nationale d'Italie. Elle est partie dans l'élevage Snauwaert, Belgique.

- à 6 600 euros, Bel D. Ura (Doorman x Mascalese x Mtoto) dont la mère Malliarda est la meilleure fille de 1ère génération de Mascalese en Italie. Elle est restée sur place, dans l'élevage Moureaux.

- à 5 000 euros, Joasis ET de l'Herbagère (Sid), fille de la canadienne Rotaly G. Oasis (Goldwyn x Allen) plusieurs fois récompensée sur des concours au Québec. Elle est partie en France dans l'élevage Bontant (Ferme Picasso), Meuse.

Les vaches ont "souffert" de l'assombrissement des perspectives du marché laitier pour 2015. Celles issues de familles connues ont cependant bénéficié de meilleures enchères.

A noter que la génisse et la vache avec les meilleurs index ont été acquises par l'élevage Moureaux de l'Herbagère. Elles seront prochainement collectées pour créer un "noyau à index" dans le troupeau.

Autre moment fort de la journée : le Forum de l'installation, basée sur le parcours suivi ces derniers mois par Urbain Moureaux. Ses réflexions, ses démarches et ses choix ont servi de fil rouge aux interventions des différents partenaires qui l'ont accompagné. Plus de 150 personnes ont assisté le samedi matin à ce Forum intitulé : "Etre producteur de lait en 2025, j'y crois". L'ambition affichée par la famille Moureaux était :"partager notre expérience, notre réflexion et notre expertise de l'élevage avec tous les éleveurs Belges et étrangers, professionnels du secteur ou simples visiteurs". Objectif atteint pour le Forum.

C'est d'ailleurs toute la journée, porte ouverte comprise, qui aura atteint ses objectifs. Une belle récompense après tous les efforts consentis pendant une année de préparation.

Blog FM

Photo de groupe pour les partenaires à l'issue de la vente.

 

La nouvelle image de Prim’Holstein France

15
juin
Aucun commentaire
Classé dans Exposition, Sélection.

Logo PHF 2014 légerL'association d'éleveurs Prim'Holstein France se donne une nouvelle image à travers un nouveau logo présenté le 14 juin dans le cadre du National de Fougères.

La conception de ce nouveau logo a débuté par un "appel à suggestions" lancé sur le stand Prim'Holstein France au dernier Space puis relayé par le site Internet de PHF. Ce sondage a révélé une grande variété d'attentes avec cependant une constante : un logo moins abstrait que le précédent, plus descriptif de l'activité qu'il recouvre. Un logo lisible par tous, directement accessible aux non initiés. A partir de là, des élus du conseil, des techniciens de terrain et du siège ont conçu un pur produit maison.

Résultat : une vache stylisée mais "réaliste". Présentée trois-quarts avant pour exprimer son dynamisme, elle regarde vers l'avenir. Elle remplit bien son "territoire", couvre ses zones d'implantation. D'autant que, autre symbole de son dynamisme et de son expansion, deux traits marqués traversent la France d'Ouest en Est.

Le sigle PHF s'affiche en grand au premier plan. Plus court que "Prim'Holstein France", il est destiné à remplacer l'usage du mot Upra, à créer une nouvelle habitude de langage.

L'ensemble est souligné par l'affirmation de l'identité : "Association d'éleveurs". Autrement dit, par les éleveurs et pour les éleveurs.

Quant aux couleurs, si le bleu et le blanc de l'ancien logo sont conservés, le rouge laisse sa place à l'orange moins "agressif", moins tranchant. Mais cette couleur orange renvoie cependant au rameau prim'holstein rouge.

Cela dit, un logo reste d'interprétation libre. Chacun y voit, y trouve, ce qu'il souhaite. C'est "un nouveau drapeau derrière lequel tous les éleveurs prim'holstein pourront se retrouver" résume bien Bruno Béchet, président de l'Association.

 

Vous êtes tous juges de la Vache de l’Année

7
nov
Aucun commentaire
Classé dans Non classé.

Les plus belles vaches ont fait la "une" de l'actualité toute l'année, depuis Lux Elf la championne de Paris en février. Maintenant, place à la championne préférée des éleveurs. Une vache jugée sur sa morphologie, mais aussi sur sa production, sa santé, sa fonctionnalité. La vache Excellente pour les éleveurs.

Une certitude "à l'ouverture des bureaux de vote" : les "inscrites" sont moins nombreuses que l'an dernier. Environ deux fois moins. Sûrement pour une foule de raisons, dont le choix des éleveurs d'inscrire les seules vaches susceptibles de bien figurer au final. Après avoir tiré les enseignements de la 1ère édition, ils ont donné une prime à la qualité sur la quantité. Mais il reste toujours instructif de se confronter aux autres.

Comme le précise Prim'Holstein France : "Cette année, 264 animaux sont en compétition au travers de 12 sections. Ces 246 noires et 18 rouges, de 2 à 15 lactations, devront se départager grâce aux votes des internautes et aux votes du jury d'experts". Précision : le jury intervient seulement au niveau des prix de section.

VDA-BlogRappel. Le concours se déroule en trois étapes : les prix de section du 4 au 14 novembre ; les prix de championnat du 15 au 20 novembre et la finale pour le titre suprême de Vache de l'Année du 21 au 26 novembre.

Chaque Internaute (éleveur, technicien, étudiant ou autre) pourra voter une fois par jour pour chaque section. Sur le site prim'holstein.com, les éleveurs disposent d'un outil pour trier globalement les animaux selon leurs propres priorités.

Quant au prix de Meilleur éleveur, il sera disputé entre les 16 élevages avec au moins cinq animaux inscrits. Le classement sera effectué à la meilleure moyenne des cinq vaches en sections. Le meilleur éleveur devrait donc être connu quelques jours après la fin des sections.

Qui succédera à Linda, la Vache de l'Année 2012 ? Ses propriétaires, les associés du Gaec Prim'Breizh, Côtes-d'Armor, confiaient à PLM à propos de cette vache de 17 ans : "ses performances de production, de fonctionnalité et de longévité ont permis à Linda de sortir de l'anonymat". Elle devançait Airway, au Gaec des Grilles, Orne, connue à la fois pour sa production et ses résultats sur les concours.

 

 

Fribourg 2013 c’est fini, Colmar 2016 c’est parti

1
oct
Aucun commentaire
Classé dans Exposition.

Hasard du calendrier. Le "lancement des travaux" pour Colmar 2016 et la clôture des comptes pour Fribourg 2013 viennent de se dérouler la même semaine. Tout un symbole, après celui du passage de témoin sur le ring du Championnat d'Europe holstein et red holstein en mars dernier

13 Paris Fribourg 694 BLOG.TROIS

 

Sur le ring de Fribourg, Bruno Béchet et Thomas Prinz entourent le drapeau officiel que vient de leur remettre Francis Egger, président du comité d'organisation du Championnat d'Europe 2013.

 

 

 

 

 

Les organisateurs Suisses se réjouissent des bons résultats de l'enquête de satisfaction auprès des 18 délégations présentes à Fribourg. Et des bons résultats financiers avec un budget respecté.

 

A Colmar, le seul bilan disponible pour l'instant est celui de la 1ère réunion du Conseil d'administration, tenue à la Ferme de la Tuilerie, à Plesnois en Moselle. Principales décisions : la création des Commissions et la définition de leur périmètre d'action. Aucune "surprise" dans leur découpage : concours, logistique, animations, sponsoring, promotion et vente aux enchères. Elles seront présidées, respectivement, par Bruno Béchet, Thomas Prinz, Etienne Koch, Claude Ballan et Stéphane Vernay.

 

Mais les coquilles sont encore vides. A chaque groupe de faire preuve d'imagination et d'établir le budget prévisionnel de ses besoins, de chiffrer le coût de ses propositions. A chaque commission de profiter de ce temps où tout semble encore possible pour combiner audace et réalisme.

 

Première échéance pour la remise des copies : en janvier à Colmar, sur le site même du Championnat d'Europe.

 

 

Challenge France « autonome » à Eurogénétique 2014

5
juin
Aucun commentaire
Classé dans Exposition.

La succession d' Hyparetarak est ouverte ! Pour mémoire, c'est le nom de la grande championne du premier Challenge France créé par Eurogénétique en 1998.

Seize ans plus tard, ce sera le retour à Epinal après deux éditions disputées à Rennes en 2010 et 2012 dans le cadre du Space. En avril prochain, le Challenge France sera à nouveau proposé par Eurogénétique, et à nouveau de façon autonome avec des régions bien identifiées. Chaque région disposera du même nombre de concurrentes, et présentera au moins une vache par section. Le concours prim'holstein Eurogénétique se déroulera en parallèle, de façon distincte. En 1998, huit régions avaient été constituées pour l'occasion : Eurogénétique, Prim'holstein Atlantique, Rhône-Alpes, Septentrion Holstein (Nord), Aquitaine, Massif Central, Centre et Poitou-Charentes.

EUROGENETIK-1Reste encore à déterminer (prochainement) la composition du jury : individuel ou collectif ? En 1998, sept juges avaient officié pour les prix de sections. Une "mutualisation" alors à la mode. Elle sera à nouveau mise en œuvre à Epinal en 2000 puis à Paris en 2001. Dans ce cas, une vache peut se retrouver 1ère de section à la moyenne des notes, sans qu'aucun juge ne l'ait individuellement mise en tête. C'est pourquoi les prix de championnat relèvent d'un juge unique. En 1998, cette mission était revenue à Jean-François Saluden, Finistère.

Photo ci-dessus. En avril 1997, le directeur d'Eurogénétique, Pierre Morel, annonce la création du Challenge France pour l'année suivante.

Au palmarès du 1er Challenge France

Championne adulte : Hyparetarak (Bluff x Ugela Bell) à Stéphane Maigrat, Vosges.

Championne jeune  et meilleure mamelle jeune : Ibiza (Inspiration x Summum) au Gaec Taton, Ardennes.

Meilleure mamelle adulte : Ictère (Domain x Vexation) à la Scea Fief de l'Ormeau, Vendée.

Challenge interrégional : 1-Prim'holstein Atlantique ; 2-Eurogénétique ; 3-Rhône-Alpes.

 

 

 

 

 

Aimé Jacquet supporter de l’équipe de France prim’holstein

21
fév
Aucun commentaire
Classé dans Exposition.

 Un champion du monde vient encourager la délégation française en route pour le Championnat d'Europe de Fribourg, Suisse. Entraîneur de l'Equipe de France de football 1998, Aimé Jacquet est attendu samedi prochain à Chêne-en-Semine (*).

 

Les concurrentes françaises seront regroupées dans cette commune de Haute-Savoie du jeudi 21 février au mardi 26. "C'est un peu le Clairefontaine des vaches holstein" estime Philippe Monod, membre de l'association départementale des éleveurs qui a invité Aimé Jacquet.

 

Ce soutien public d'une personnalité très connue va évidemment focaliser l'attention sur l'équipe de France prim'holstein. La faire connaître en dehors du cercle de l'élevage.

 

Aux éleveurs et à l'équipe d'accompagnateurs, Aimé Jacquet vantera les vertus du collectif pour améliorer les performances. Or, le Championnat d'Europe holstein et red holstein constitue bien une compétition collective. Les vaches sélectionnées ont été retenues parmi des dizaines de candidates. Aujourd'hui, elles représentent avant tout l'élevage français. Leur préparation est d'ailleurs collective.

 

Avant même le départ de la ferme, elles ont suivi un régime alimentaire concocté en commun par l'éleveur et l'équipe technique mise sur pied par Prim'holstein France et emmenée par David Biarnès, Landes. A Chêne-en-Semine, puis à Fribourg, elles seront soumises au même régime pendant leur périple européen.

 

Pour autant, les éleveurs ne se sentent pas "dépossédés" de leur animal. Ceux qui le peuvent seront d'ailleurs présents pour les accompagner. Tous sont conscients que leur vache représente davantage que leur élevage. Et ils savent déjà qu'ils garderont un souvenir particulier de la participation d'une de leur vache au Championnat d'Europe.

 

(*) Porte-ouverte de 17h30 à 19h à la Salle Intercommunale de Chêne-en-Semine. Au bord de l'autoroute et à proximité de Bellegarde, Chêne-en-Semine avait déjà accueilli les vaches françaises en route pour le Championnat d'Europe 2010 à Crémone, Italie.

 

Linda, Vache de l’année 2012 Prim’holstein France

11
déc
Aucun commentaire
Classé dans Célèbres, Sélection.

Linda est la première Vache de l'année officiellement élue par les Internautes sur le site primholstein.com. Sa longévité a dû jouer en sa faveur puisque, à 17 ans, elle est aussi âgée que ses trois dauphines réunies, à quelques mois près.

Linda était seulement la réserve d'Airway au Grand championnat holstein. Mais ces deux vaches étaient alors très proches (voir ci-dessous le Blog du 6 décembre).

De même la rouge Benett FM était la réserve de Belquita qu'elle a finalement coiffé sur le fil.

Linda, qui a produit plus de 128 000 kg de lait au cours de sa carrière, est une fille d'Igali (Bluff x Leadman) et une petite-fille d'Owner (Sexation).

 

Palmarès officiel de la Vache de l'année 2012

1-Linda-TB 86 (Igali x Owner) au Gaec Prim'Breizh, Côtes-d'Armor, âgée de 17 ans et avec 22,8 kg de lait par jour de vie (LjV) ;

2-Airway-Ex 94 (Shottle x Morty) au Gaec des Grilles, Orne, âgée de 6 ans 10 mois et avec 25,5 kg de LjV ;

3-Benett FM-TB 88 (Ulysse FM x Ranger) au Gaec des Chanterelles, Haute-Savoie, âgée de 6 ans 8m et avec 14,8 kg de LjV ;

4-Belquita-TB 89 (Rustler Red x Lentini) au Gaec Fery, Maine-et-Loire, âgée de 6 ans et avec 14,7 kg de LjV.

 

 

Vache de l’année, largement une affaire d’adultes

14
nov
Aucun commentaire
Classé dans Exposition.

Le succès du concours "Vache de l'année" se mesure déjà au nombre d'inscrites : 503 noires et 43 rouges. Dans le détail, en noir : 129 jeunes en 1ère et 2e lactation. Et 374 adultes en 3e lactation et plus.

Dans cet impressionnant listing, quelques stars connues sur les rings. Ou bien présentes dans différents palmarès de production ou de morphologie. Mais, pour la très grande majorité de ces concurrentes, c'est la "première sortie". Leur baptême du feu médiatique sur le ring d'Internet.

Même pour ce concours d'un type nouveau, les modalités de choix restent classiques : les propriétaires ont "sorti" leurs préférées, celles qu'ils veulent "exposer" devant leurs collègues éleveurs. Non seulement avec l'espoir du meilleur classement possible mais avec l'objectif d'étalonner leurs meilleures vaches en se comparant aux autres.

Un concours, mais pas un show. La Vache de l'année sera celle qui possède le meilleur potentiel économique, déjà exprimé ou encore en gestation : lait et taux, matière protéique par jour de vie, comptage cellulaire, intervalle vêlage-vêlage, ou encore note globale…(voir document ci-dessous).

Contrairement à d'autres concours, celui-ci ne fait pas la part belle aux jeunes vaches. La suprématie des adultes est même écrasante, avec trois quarts des concurrentes. Si un jeune animal plein de promesses fait toujours rêver l'éleveur, c'est l'adulte confirmée qui apporte les plus grandes satisfactions.

A cet engouement des éleveurs pour inscrire des animaux, répond l'engouement des visiteurs-électeurs comptabilisés à un haut niveau par Prim'holstein France. Et le scrutin continue sur le site primholstein.com. Votez.

Les postes jugés.