Visiter plm-magazine.com
Contacter le magazine
S’abonner en ligne


La Nuit de la Holstein en fête pour ses 20 ans le 14 mars

25
fév
Aucun commentaire
Classé dans Sélection.

"Un condensé de la Swiss'Expo de Lausanne". Alain Hogge reprend à son compte la formule entendue d'un éleveur belge qui a fréquenté les deux concours. Cadre à l'Association Wallonne de l'élevage, Alain Hogge a lui-même jugé les red holstein puis les holstein à Lausanne. Et aussi des concours dans toute l'Europe, en Afrique du Nord et au Canada, ce qui lui donne une "vue d'ensemble" des concours. Il poursuit : "La Nuit met en valeur les animaux en leur offrant un cadre prestigieux et festif. Mais les vaches restent bien le centre d'intérêt de la soirée, du début à la fin. Elles sont préparées et présentées de la façon la plus professionnelle qui soit. Quant aux visiteurs, ils sont accueillis dans les meilleures conditions pour suivre le concours de façon conviviale, autour d'un ring magnifique, bien éclairé, avec un accompagnement musical agréable".

La Nuit de la Holstein est née à Neufchâteau, au sud-est de la Belgique, dans la province de Luxembourg, la moins laitière de Belgique. Alors, pour attirer les éleveurs-exposants comme les éleveurs-visiteurs, le cadre devait d'être le plus séduisant possible. Mais, pour ces professionnels, la musique, les fumigènes et la sciure verte du ring ne suffisent pas. Pour eux, la qualité des animaux doit primer. C'est d'ailleurs la clé du succès durable de la Nuit de la Holstein qui va fêter ses 20 ans le 14 mars, et de la Swiss'Expo qui tiendra sa 20e édition en janvier 2016.

Au cœur de l'Europe, la Belgique attire facilement ses nombreux voisins. Ceux-ci sont d'abord venus comme simples visiteurs, ou comme juge avec le Français Michel Hersigny lors la 1ère édition. Puis les éleveurs de la province de Luxembourg ont accueilli leurs voisins de Namur (avec transfert du concours à Libramont en 1998). Viendront ensuite successivement des exposants de toute la Wallonie, de la Flandre Belge, des Pays-Bas et du Luxembourg. Pour les 20 ans, les exposants français, de l'Ouest et de l'Est, s'annoncent en force. Une Swiss'Expo en condensé, on vous dit.

(*) Dans PLM d'avril, la Nuit de la Holstein de 1995 à nos jours.

Sent (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Nuit de la Holstein 2015 se déroulera le samedi 14 mars à partir de 18h, à l'étage du nouveau Hall construit à Libramont. Les animaux seront seront jugés par Alain Hogge. Ce sera aussi une répétition pour le Championnat d'Europe 2019 qui se déroulera sur ce même site habitué à accueillir des dizaines de milliers de visiteurs lors de la Foire de Libramont chaque année fin juillet.

 

Gènes Diffusion s’illustre au Simagena

17
fév
Aucun commentaire
Classé dans Sélection.

La présentation animale du Simagena sera assurée cette année par Gènes Diffusion. Et priorité sera donnée à l'innovation.

Hall 7 du Parc des Expositions de Villepinte, une vitrine d'une quarantaine d'animaux répartis entre génisses et vaches, charolais et prim'holstein. En charolais, les animaux sans cornes et génotypés seront au centre de la présentation, comme du concours et du catalogue de la vente.

En prim'holstein, les animaux présents illustreront les différentes facettes du catalogue. Côté Senior (indexés avec descendance en lait), seront présentées des filles de Boldwin, Caesar, Carbone, Cypripede, DT Benito, Fison PP, Famous Man, Franco Man.

Côté Premium, la descendance sera illustrée avec des génisses de Frist PJP, Greg Capj, Gibsons, Goastel, Gotation, Harity, ainsi que des rouges Goupix et Hetox Red.

Logo GD SimagenaCes animaux seront au centre du ring le dimanche 22 février à partir de 14 h, et le mardi 24 février à partir de 15h30. Ce sera aussi l'occasion pour Gènes Diffusion de présenter les innovations en matière de génétique et de technologies de la reproduction : sans cornes, génomique, génotypage, semence sexée, monitoring, plan d'accouplement, en se basant sur les descendances présentées en prim'holstein et en charolais.

Ce même Hall 7 du Simagena accueillera la seconde édition de la vente Paris Dairy Sale, proposée par Diamond Genetics en partenariat avec Gènes Diffusion. A partir de 16h le mardi 24 février, 35 lots français et étrangers seront mis aux enchères.

Au catalogue, selon les organisateurs, "tous les types d’animaux : des femelles avec des index génomiques de très haut niveau ; des vaches ou des génisses avec un type d’élite dont certaines pourront concourir ; des sans cornes, des rouges. Le tout provenant des plus grandes familles de vaches". Et aussi une génisse jersiaise.

parisdairysale.com/home

 

 

Catalogue international pour la vente Eurogénétique

30
jan
Aucun commentaire
Classé dans Sélection.

La seconde édition de la vente "nouvelle formule d'Eurogénétique aura lieu le vendredi 10 avril à partir de 20 heures. La veille du concours holstein.Blog Flyer

Comme l'an dernier, elle se déroulera dans la "Salle du Tambour" contiguë à la Grande Halle. Pour améliorer le confort des acheteurs et des spectateurs, un podium et un écran géant permettront de mettre en valeur l'animal pendant la présentation du pedigree par Thibaut Perreau, responsable du programme prim'holstein Elitest, et pendant les enchères animées par Claude Charles.

Au catalogue une bonne vingtaine de lots, dont une quinzaine de génisses venant de France mais aussi d'Allemagne, du Luxembourg et d'Italie. Le nombre de vaches laitières est en réduction par rapport à l'an dernier en raison d'un marché moins "animé".

Au chapitre génisses du catalogue, celles à index seront légèrement minoritaires. Plusieurs d'entre elles dépassent les 170 points d'Isu. Parmi les génisses dites à morphologie, des filles de championnes comme Délicia et Chloé réputées pour leurs succès à Eurogénétique et à la Swiss'Expo. Ou encore des descendantes de vaches célèbres comme Tri Day Ashlyn-Ex 96 et RF Goldwyn Hailey-Ex 97, l'une championne à Madison et à Toronto en 2001, l'autre double championne de ces concours en 2012 et 2014. Ces génisses à morphologie sont issues des meilleurs taureaux à type du moment.

Parmi les animaux proposés, des sans cornes, des rouges et des porteuses du facteur rouge. Dont une fille de Dew Red de la famille de la nord-américaine Renita Ranger, double championne de Madison et de la française Dalida championne de Paris en 2012. Une fille rouge de Barbwire de la famille Rud Zip-Ex 95 Ou encore des embryons de la suisse Morandale Talent Erica-Ex 92 1ère à la Swiss'Expo en 2008 et 2009.

Contacts

Thibaut Perreau au 06 79 14 64 51

thibaut.perreau@elitest

Blog salle de venteUn cadre "confortable" pour la vente Eurogénétique nouvelle formule.

L’Euro’Expo de Lausanne

23
jan
Aucun commentaire
Classé dans Exposition.

Les six finalistes entrent sur le ring pour l'ultime tour de piste : une vache italo-suisse née en France devant une italienne née en Espagne et une suisse née en Autriche. Enfin, une suisse née en Suisse (avec copropriétaire américain) et une française née en France.

Au palmarès de la 19e édition de la Swiss'Expo, la suisse O'Kalibra l'emporte, elle est issue d'une famille de vaches américaines qui avait transité par le Canada et la France. Sa réserve, l'italo-suisse Galys-Vray, remonte à la famille des taureaux français Besné Buck et Jocko Besné. La mention honorable Posozaa Sonia, née en Espagne, est maintenant élevée en Italie.

Le championnat du pis adulte s'est déroulé entre la française Carmen-OTS et la franco-italo-suisse Galys-Vray. En intermédiaire, la meilleure mamelle est la française Wilt Excellence devant l'allemande devenue suisse Mox Domenica.

Quant à la championne génisse Doug Tina, elle a pour copropriétaires des Suisse, Néerlandais, Espagnol et Américain. Sa réserve Bons-Holsteins Koba était venue des Pays-Bas et la mention honorable Nova Ida de France.

Après avoir très tôt "squatté" les tribunes de la Swiss'Expo en tant que spectateurs, les étrangers descendent de plus en plus sur le ring en tant qu'acteurs. De rendez-vous international des professionnels et amateurs de la vache laitière, Lausanne devient de plus en plus une exposition de dimension internationale. D'ailleurs, côté ambiance, chaque lauréate bénéficie d'un surplus d'applaudissements venus des supporters de son propre pays.

Autre image de cette internationalisation : le canadien Mario Comtois, propriétaire de RF Hailey la grande championne de Madison et de Toronto, arpente les écuries de Lausanne. Il s'arrête devant l'affiche qui annonce la vente Eurogénétique d'Epinal où sera proposée une descendante de sa championne.

 

Blog SE DEUXAlex Barenco, Suisse, au licol de la franco-italo-suisse Galys-Vray.

Pat Conroy, copropriétaire américain d'O'Kalibra.

Mauro Beltramino, Italie, avec l'italo-espagnole Sonia.

 

 

 

 

Les vaches reviennent au Hall 1 du Salon de l’Agriculture

29
déc
Aucun commentaire
Classé dans Exposition, Sélection.

Retour au Hall 1 pour les concours de bovins du Salon de l'agriculture. Les deux précédentes éditions s'étaient déroulées dans le Hall 3 un peu "perdu" dans le Parc-des-Expositions de la Porte de Versailles. Cette fois, dès leur arrivée, les visiteurs seront tentés de se diriger directement vers les animaux.

Voilà pour l'écrin mais, aussi beau soit-il, l'important reste les bijoux. En prim'holstein, les modalités de recrutement des animaux ont été revues cette année. Objectif affiché de PHF : "effectuer la dernière tournée de sélection au plus près de la date du concours". Le meilleur moyen de s'assurer de la présence effective de quasiment toutes les titulaires.

La procédure de recrutement des animaux a été lancée courant novembre comme d'habitude. Le tri informatique des concurrentes potentielles et les inscriptions par les éleveurs ont donné une 1ère liste de plus de 800 vaches. Nouveauté : début janvier, 16 techniciens PHF visiteront 286 élevages pour retenir un premier contingent de 250 animaux parmi ces 800 vaches. A partir de la mi-janvier, Thierry Ménard, responsable des techniciens et Jean-Paul Mette, technicien de l’Orne, verront ensemble les 250 vaches déjà présélectionnées. Ils en retiendront un peu plus d'une sur deux pour constituer le lot présenté en Commission de sélection.

Cette nouvelle répartition des tâches entre les techniciens PHF fera gagner deux semaines dans le recrutement des animaux. Selon l'ancienne formule, la présélection par des techniciens de terrain aurait débuté plus tôt, dès la 1ère quinzaine de décembre. Puis Thierry Ménard et Jean-Paul Mette auraient débuté leurs tours de France dès la 1ère quinzaine de janvier. Ils se seraient répartis la totalité des vaches inscrites, soit 400 chacun.

Cette année, leur tâche sera facilitée par le travail de "repérage" effectué par leurs collègues. Concrètement, la tournée finale pourra donc débuter cinq semaines avant le concours, au lieu de sept semaines en moyenne les années précédentes.

Blog.Bonheur 2La procédure reprendra ensuite son cours habituel. Mardi 3 février, la Commission de sélection réunie au siège de PHF établira la liste des 115 titulaires et 30 suppléantes inscrites au Catalogue officiel du Salon. Jeudi 19 février, les concurrentes sont attendues à Paris. Lundi 23 février, en fin d'après-midi, désignation de la grande championne par le juge Thomas Allard, éleveur dans le Morbihan.

Cela dit, d'autres modalités de sélection pourraient être envisagées. Par exemple, "régionaliser" la sélection, sur le modèle d'Eurogénétique ou du Space en faisant participer les associations d'éleveurs au recrutement des animaux. Aux dépens de l'homogénéité du lot présenté ? Pas forcément, mais en tout cas au bénéfice de l'intérêt porté au concours. Créer une dynamique régionale pour le tri des animaux entraînerait une émulation, une saine compétition motivante à la fois pour les participants et pour les spectateurs.

Ci-dessus, la lauréate 2014, Bonheur (Instinct) à l'Earl du Gran Gué Côtes-d'Armor, à l'affiche du concours prim'holstein du concours prim'holstein du 23 février.

 

 

Vente l’Herbagère : moyenne de 4 200 euros pour 21 génisses

2
déc
Aucun commentaire
Classé dans Sélection.

Succès populaire et commercial de la vente aux enchères de vaches et de génisses organisée en Belgique fin novembre par la famille Moureaux, à la Ferme de l'Herbagère près de Liège. La distribution de catalogues à l'entrée a permis de comptabiliser près de 2000 visiteurs. Venus de Belgique en grande majorité mais aussi de France, des Pays-Bas, d'Allemagne et du Luxembourg.

Au bilan, les 32 lots proposés ont trouvé preneur. Destinations : 22 sont restés en Belgique, dont 17 en Wallonie, 8 sont partis en France, 1 en Italie et 1 au Luxembourg.

Le prix moyen a été de 4 200 euros pour les 21 génisses. De 3 100 euros pour les sept vaches. Et de 430 euros pour les quatre lots d'embryons.

Les génisses se sont donc très bien vendues, d'autant qu'il s'agissait, à une exception près, d'animaux "à morphologie". Le prix record de 8 000 euros a été atteint par Inquiète de l'Herbagère (Fever) fille de Coquette (Jasper x Mtoto) classée 3e à deux reprises au Championnat d'Europe holstein, à Crémone, Italie, en 2010, puis à Fribourg, Suisse, en 2013. Inquiète est restée dans la région de Bruxelles, dans l'élevage Pussemier (Ferme de Bois Seigneur).

Viennent ensuite trois génisses proposées par l'élevage Beltramino, Italie :

- à 7000 euros, Bel BB King Dorina (Royal BB King x Goldwyn), petite-fille de Doriana (Quartz) trois fois championne nationale d'Italie. Elle est partie dans l'élevage Snauwaert, Belgique.

- à 6 600 euros, Bel D. Ura (Doorman x Mascalese x Mtoto) dont la mère Malliarda est la meilleure fille de 1ère génération de Mascalese en Italie. Elle est restée sur place, dans l'élevage Moureaux.

- à 5 000 euros, Joasis ET de l'Herbagère (Sid), fille de la canadienne Rotaly G. Oasis (Goldwyn x Allen) plusieurs fois récompensée sur des concours au Québec. Elle est partie en France dans l'élevage Bontant (Ferme Picasso), Meuse.

Les vaches ont "souffert" de l'assombrissement des perspectives du marché laitier pour 2015. Celles issues de familles connues ont cependant bénéficié de meilleures enchères.

A noter que la génisse et la vache avec les meilleurs index ont été acquises par l'élevage Moureaux de l'Herbagère. Elles seront prochainement collectées pour créer un "noyau à index" dans le troupeau.

Autre moment fort de la journée : le Forum de l'installation, basée sur le parcours suivi ces derniers mois par Urbain Moureaux. Ses réflexions, ses démarches et ses choix ont servi de fil rouge aux interventions des différents partenaires qui l'ont accompagné. Plus de 150 personnes ont assisté le samedi matin à ce Forum intitulé : "Etre producteur de lait en 2025, j'y crois". L'ambition affichée par la famille Moureaux était :"partager notre expérience, notre réflexion et notre expertise de l'élevage avec tous les éleveurs Belges et étrangers, professionnels du secteur ou simples visiteurs". Objectif atteint pour le Forum.

C'est d'ailleurs toute la journée, porte ouverte comprise, qui aura atteint ses objectifs. Une belle récompense après tous les efforts consentis pendant une année de préparation.

Blog FM

Photo de groupe pour les partenaires à l'issue de la vente.

 

Carmen OTS Vache de l’Année 2014 Prim’Holstein France

28
nov
Aucun commentaire
Classé dans Célèbres, Exposition, Sélection.

"Tout le monde me connaît sous le nom de Carmen-OTS la vache de show. Mais je ne suis pas qu'une vache de ring, j'ai de grandes qualités économiques". C'est ainsi que se présentait la future Vache de l'Année aux internautes-électeurs sur le site de Prim'Holstein France. Ses propriétaires lui faisaient encore préciser : "Ma meilleure lactation est de 18 547 kg en 305 jours. J'ai un fils commercialisé en centre d'insémination. J'ai produit 70 embryons en six collectes. Alors si vous ne votez pas pour mes qualités morphologiques faites-le pour mes qualités économiques".

Blog. Carmen OTS. Novembre 2014Carmen OTS est évidemment bien connue des lecteurs de PLM. Dans l'édition d'octobre dernier, après son succès au Space, elle était d'ailleurs présentée sous le titre : "Carmen au Top de la morpho et du lait".

Au Top de la morpho : pointée Excellente 94 avec Ex 96 mamelle et Ex 95 membres. Ce qui se traduit par un grand nombre de prix de championnat et de meilleure mamelle sur les concours. Attribués par les juges Philippe Déru, Thomas Allard, Jean-Baptiste Decheppe, David Biarnes, Thomas Saunier côté français. Par les Québécois Thierry Jaton et Daniel Brochu, et par le Suisse Roger Frossard.

Au Top de la production. Ses hautes productions viennent encore "renforcer" ses prix de meilleure mamelle. Au total de ses trois premières lactations, 62 983 kg de lait et 25,7 kg de lait par jour de vie. Dans le détail de ses trois lactations en 305 jours :

- 11 422 kg de lait à 35,6 de TB et 29,9 de TP ;

- 14 995 kg de lait à 37,3 de TB et 30,4 de TP ;

- 18 547 kg de lait à 40,5 de TB et 31,9 de TP.

A souligner en regard de cette production : une moyenne de 101 000 cellules.

Carmen OTS a hérité de sa grand-mère Jachère (Sammy x Pickland) qui détient le record de France de production en 305 jours avec en 3e lactation 19 748 kg de lait à 32,8 de TB et 31,9 de TP. 

Fille de Goldwyn et de Really OTS-Ex 90, Carmen OTS a eu 14 filles dont une seule pointée à ce jour, Flamme OTS-TB 89 (Jasper). Rappelons qu'elle est élevée dans le troupeau de la Scl Ferme d'Autes, à Criquiers, Seine-Maritime. Un élevage conduit par Agnès Morand, sa fille Laurence et son gendre Benoît Despeaux.

Ci-dessus, Carmen OTS photographiée après sa victoire au Régional de Normandie début janvier.

 

Au palmarès de la Vache de l'Année 2014

1-Carmen OTS (Goldwyn) à la Scl Ferme d'Autes, Seine-Maritime.

2-Tombi Dav (Jesther) à la Scl de la Félière, Calvados.

3-Rosa Boy (Ideal AGS) au Gaec de la Ville Léo, Côtes-d'Armor.

4-Eman (Usonet Fin)à l'Earl Sauvage Michel, Ille-et-Vilaine.

5-Sharon 13 (Oliver) au Gaec Leroy, Nord.

6-Cyred (September) à Jean-Bernard Girard, Doubs.

7-Benett FMR (Ulysse FM) au Gaec les Chanterelles, Haute-Savoie.

8-Chloé (Roseo Joc)à l'Earl Birot, Maine-et-Loire.

 

 

 

 

 

Sur la route de Colmar 2016

17
nov
Aucun commentaire
Classé dans Championnat d'Europe, Exposition.

Logo. Sur la route de ColmarPLM va proposer des rendez-vous réguliers avec la holstein de France et d'Europe, son histoire et sa géographie. Cette nouvelle rubrique, "Sur la route de Colmar" débute dans PLM de novembre. Elle accompagne la marche vers le Championnat d'Europe holstein et red holstein du samedi 16 juin 2016 dans le chef lieu du Haut-Rhin. Cette rubrique "ouverte" couvrira à la fois l'histoire et la géographie : l'histoire de la holstein en France ; l'implantation de la holstein dans les autres pays d'Europe.

En guise de fil rouge, un logo spécifique inspiré de celui de la célèbre Route 66 des Etats-Unis. Clin d’œil à ce pays qui, avec son voisin le Canada, a créé la holstein moderne. Tout en n'oubliant pas que la frisonne prend sa source en Europe, aux Pays-Bas et au Danemark.

Ce logo reprend le rouge et le vert de celui de la ville de Colmar. Couleurs qui sont aussi le vert de PLM et le rouge de ses pages génétiques. Il ne se veut évidemment pas concurrent du logo officiel, identique pour tous les Championnats d'Europe et modifié à chaque fois du nom de la ville d'accueil. Mais ce logo officiel accompagne la communication de l'organisation du Championnat 2016. Plus modestement, le logo créé pour PLM balisera seulement les articles sur la route de Colmar.

Frise colmar

 

Claudie la simmental européenne

31
oct
Aucun commentaire
Classé dans Exposition.

Au palmarès de Claudie au Sommet 2014 : championne adulte, meilleure mamelle adulte mais aussi meilleure laitière et, pour couronner le tout, grande championne. L'an dernier déjà, au concours de Cournon, Puy-de-Dôme, cette fille du taureau suisse Saemi appartenant au Gaec du Giroux, Ain, avait été désignée grande championne (photo jointe). Cinq mois plus tard, elle sera championne et meilleure mamelle adulte de Paris.

Cette année au Sommet de l'élevage, elle a donc fait encore plus fort avec de tout ce cumul de titres. Et surtout dans le cadre d'un concours national à dimension européenne avec la participation de vaches venues d'Allemagne et d'Autriche. FC.

Témoignage du juge, Claude Charles

Claudie championne simmental sommet 2013Tout juge rêve d'avoir une véritable grande championne dans le lot qui lui est soumis. J'ai eu cette chance au Spécial du Sommet avec Claudie. Une vache qui non seulement plaît au juge mais correspond aussi aux choix prioritaires dans la race. Elle est l'illustration de la mixité recherchée, avec ses atouts production et musculature, couplés  à leurs "compléments naturels" que sont la mamelle pour l'une et les membres pour l'autre. Du lait avec une mamelle très fonctionnelle. Une aptitude à se déplacer avec des membres solides.

Autre atout : sa préparation qui n'a pas seulement mis la vache en valeur. Mais manifesté également toute la fierté de l'éleveur de travailler avec la simmental. Un éleveur également récompensé avec le prix de championne espoir de Guinée, une fille de Hofherr.

En se distinguant dans une compétition internationale, Claudie s'est comportée en véritable "ambassadrice" de la simmental française. Dans une confrontation avec des  animaux venus de deux pays réputés pour la quantité et la qualité de leurs cheptels simmental. Deux pays partenaires habituels de la France dans les choix génétiques et l'utilisation des taureaux. Une vraie simmental européenne.

Venus en France avec de bonnes vaches, ces éleveurs autrichiens et allemands les ont mises en vente et contribué ainsi à la "mixité génétique" de la race en France.

 

 

 

Compte à rebours enclenché pour Saint-Flour

22
oct
Aucun commentaire
Classé dans Exposition, Sélection.

"Show must go on", le spectacle doit continuer. Cela vaut aussi pour le Show Open Génisses. Cette année, la ville et le département d'accueil changent mais l'essentiel est préservé : samedi et dimanche prochains, les 25 et 26 octobre, le Cantal accueille la 10e édition de ce concours réputé.

Ce changement de site ne modifie en rien la nature de la manifestation. Bien sûr, les barnums montés sur une place de Saint Flour ne peuvent accueillir autant d'animaux que le parc des expositions de Saint-Etienne. Mais les participants et visiteurs y trouveront vite leurs repères. Surtout, un tel événement aurait pu souffrir d'une année d'interruption et connaître des difficultés pour repartir.

Dans son histoire, le concours a supporté un changement de lieu, à l'intérieur de la Loire : de Précieux à Saint-Etienne. Il a connu une "nationalisation" des participants et un élargissement aux différentes races laitière. Mais il n'a jamais subi d'interruption depuis la 1ère édition de 2005 dans la cour du lycée de Montbrison Précieux jusqu'à la 10e organisée samedi et dimanche prochains, les 25 et 26 octobre.

Ce dépaysement du Show Open constituait un pari. Une première réponse a déjà été apportée par la rapidité avec laquelle les 320 places disponibles ont été remplies. Les jeunes sont désireux de se retrouver dans une manifestation dont ils sont les acteurs. Sous leur propre responsabilité, et non pas encadrés (encore moins dirigés) par des adultes qui seraient à la manoeuvre en coulisses. Ils sont également conscients de la dynamique qu'apporte aux groupes locaux et départementaux une participation au Show, souvent disputé en équipe avant même de l'être en individuel.

Que la fête commence.

Juges. Montbéliarde : Nicolas Robert, Loire. Autres races : Molly Sloan, Etats-Unis.

POURBLOG.TROIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En chiffres :

- 323 génisses de 165 élevages de 31 départements ;

- 147 montbéliardes, 146 prim'holstein, 30 brunes ;

- 118 inscrits au concours de meneur.

Au programme :

- vendredi : en soirée, concours départemental montbéliard, jugé par Florent Duclos, Haute-Savoie  ;

- samedi : de 10 h à 20 h, concours de génisses ;

- dimanche : de 11 h à 16 h 30, concours des jeunes meneurs jugés par Molly Sloan et par Emeric Basset, Ain.