Visiter plm-magazine.com
Contacter le magazine
S’abonner en ligne


Vous êtes tous juges de la Vache de l’Année

7
nov
Aucun commentaire
Classé dans Non classé.

Les plus belles vaches ont fait la "une" de l'actualité toute l'année, depuis Lux Elf la championne de Paris en février. Maintenant, place à la championne préférée des éleveurs. Une vache jugée sur sa morphologie, mais aussi sur sa production, sa santé, sa fonctionnalité. La vache Excellente pour les éleveurs.

Une certitude "à l'ouverture des bureaux de vote" : les "inscrites" sont moins nombreuses que l'an dernier. Environ deux fois moins. Sûrement pour une foule de raisons, dont le choix des éleveurs d'inscrire les seules vaches susceptibles de bien figurer au final. Après avoir tiré les enseignements de la 1ère édition, ils ont donné une prime à la qualité sur la quantité. Mais il reste toujours instructif de se confronter aux autres.

Comme le précise Prim'Holstein France : "Cette année, 264 animaux sont en compétition au travers de 12 sections. Ces 246 noires et 18 rouges, de 2 à 15 lactations, devront se départager grâce aux votes des internautes et aux votes du jury d'experts". Précision : le jury intervient seulement au niveau des prix de section.

VDA-BlogRappel. Le concours se déroule en trois étapes : les prix de section du 4 au 14 novembre ; les prix de championnat du 15 au 20 novembre et la finale pour le titre suprême de Vache de l'Année du 21 au 26 novembre.

Chaque Internaute (éleveur, technicien, étudiant ou autre) pourra voter une fois par jour pour chaque section. Sur le site prim'holstein.com, les éleveurs disposent d'un outil pour trier globalement les animaux selon leurs propres priorités.

Quant au prix de Meilleur éleveur, il sera disputé entre les 16 élevages avec au moins cinq animaux inscrits. Le classement sera effectué à la meilleure moyenne des cinq vaches en sections. Le meilleur éleveur devrait donc être connu quelques jours après la fin des sections.

Qui succédera à Linda, la Vache de l'Année 2012 ? Ses propriétaires, les associés du Gaec Prim'Breizh, Côtes-d'Armor, confiaient à PLM à propos de cette vache de 17 ans : "ses performances de production, de fonctionnalité et de longévité ont permis à Linda de sortir de l'anonymat". Elle devançait Airway, au Gaec des Grilles, Orne, connue à la fois pour sa production et ses résultats sur les concours.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire